fbpx

Les tendances luxe qui vont cartonner en 2022 !

par | Mar 10, 2022 | Entreprendre dans le luxe, Luxe | 1 commentaire

À chaque nouvelle année, ses nouveaux défis, ses changements et ses besoins. 2022 est riche de son lot de tendances, et de changements.

Focus sur les domaines à ne pas rater pour cette nouvelle année.

Tendance Luxe N°1 : NFT & Métavers

Celui que l’on voit sur toutes les lèvres depuis quelques mois, c’est bien le metavers.

Zuckerberg et la transformation du groupe Facebook en Meta ont ouvert la voie à de nouvelles potentialités que les Maisons ont su rapidement saisir.

Il y a quelques années, associer luxe et digital paraissait inconcevable. Aujourd’hui, le luxe est un acteur majeur de la transformation digitale de demain.

Depuis janvier 2022, pas un jour ne passe ou presque, sans qu’une Maison de luxe annonce son arrivée dans le métavers.

Philipp Plein a par exemple acheté pour 1,4 millions de dollars, un terrain dans Decentraland – plateforme digitale. Le but ? Créer le Plein Plaza, un complexe hôtelier touristique virtuel avec musées et boutiques.

NFT Gucci x Superplastic
©Gucci – NFT Gucci x Superplastic

Gucci est une des Maison les plus impliquées dans le concept de la metavers. Début février, la Maison a proposé une édition ultra-limitée d’oeuvres d’art physiques et en NFT, créées par le duo Superplastic. Leur particularité ? Ce sont deux artistes virtuels.

Quelques jours plus tard, elle a ensuite lancé un nouveau compte Instagram “Gucci Vault” et a annoncé l’achat d’un terrain au sein de The Sandbox.

Dernier partenariat en date, Gucci et 10KTF qui révèle un projet NFT dans monde virtuel flottant baptisés “New Tokyo”. Les utilisateurs, triés sur le volets pourront obtenir les NFT du projet appelés “Gucci Grail” qui seront dévoilés le 23 mars 2022 sur Ethereum.

Sans aucun doute, luxe et metavers ne sont qu’aux prémices de leur expérience et ont encore de beaux jours devant eux !

Deuxième tendance : l’éco-responsabilité

Une tendance est souvent catégorisée d’éphémère, or ici il n’en est rien !

Ce terme assez vague et aux sonorités vertes regroupe de nombreuses actions à mettre en place pour cette nouvelle année ! Cette trend ayant été insufflée lors du premier confinement en 2020, les Maisons de luxe prennent petit à petit le pli, poussées par des pionniers dans le secteur du développement durable comme la créatrice Stella McCartney.

Alors sur quoi doit-on miser pour agir pour la planète ?

La seconde-main

Alors que la fast fashion fait de plus en plus parler d’elle, critiquée de part et d’autre pour son impact à la fois environnemental et social, nombreux sont ceux qui se tournent vers la seconde-main. Le succès de Vinted est un exemple suffisamment parlant, et les grandes Maisons s’adonnent elles aussi à cette tendance.

Niveau retailer, le Printemps Haussmann ouvre l’espace « le 7e Ciel ». Un nouvel étage au sommet du bâtiment mode Femmes dédié à la seconde main.

Quant à son concurrent, Les Galeries Lafayette Haussmann, elles inauguraient il y a quelques mois l’espace ” Re-Store” au 3ème étage du magasin coupole, trois ans après le lancement de leur label ” Go For Good “.

Gucci quant à elle, s’ancre sur le marché du vintage en ouvrant fin 2021 son e-concept store “Vault” qui offre des pièces vintage de la Maison italienne et qui met en avant de jeunes créateurs.

Le groupe leader de l’industrie LVMH a quant à lui présenté Nona Source en avril 2021, une plateforme de revente de matières issues de ses Maisons de Mode & Maroquinerie à des prix plus qu’abordables.

L’ anglaise Burberry, qui avait provoqué un scandale en brûlant plus de 30 millions euros d’invendus en 2017, s’est engagée à éliminer cette pratique de leurs process et a intégré le programme « Make Fashion circular ».

Une décision en avance sur la loi AGEC qui interdit depuis Janvier 2022, toute destruction d’invendus, y compris pour le luxe.

Pas le choix, semble-t-il, l’écologie c’est maintenant !

L’up-cycling

En parlant gaspillage et toujours dans la même veine, l’up-cycling est sur toutes les lèvres.

Ce procédé permet de faire du neuf avec du vieux, en recyclant des produits ou des matières premières sans créer à nouveau pour limiter l’exploitation des ressources naturelles et tout ce qui en découle.

La designer française Marine Serre avait été une des premières créatrices à mettre en avant ce concept avec ses tenues aux motifs demi-lune (entre autre).

Plus récemment, Virgil Abloh avait proposé une collection éphémère de LV trainer 2019 inutilisées. Également, Gucci a lancé “Off the Grid” pour une mode éthique avec des pièces composées de matériaux recyclables, biologiques issus de végétaux.

recharge rouge à lèvres chanel
©Chanel – recharge rouge à lèvres Chanel

Et niveau cosmétiques ?

L’industrie de la beauté ne fait pas l’impasse sur l’éco-responsabilité et est un des premiers secteurs à avoir amorcer le changement depuis longtemps. La tendance est toujours aux ingrédients d’origine naturelle niveau formulation. Pour ancrer un peu plus leur implication dans l’éco-responsabilité, les marques se lancent les unes après les autres dans les packagings rechargeables. Après que les parfums et les soins aient ouvert la voie, cette année c’est au tour du make-up avec les rouges à lèvres, et tout le monde s’y met ! Fenty Beauty, Dior, Chanel, Sisley et compagnies …

Troisième tendance : le bien-être chez soi

L’incontournable conséquence de ces deux dernières années est l’avènement du désir du bien-être intérieur. Après deux ans à enchainer confinement, déconfinement, télétravail, cours en distancié, tout à chacun désire prendre soin de lui en toute circonstances, et se sentir bien chez lui.

Numéro 1 : avoir un intérieur qui nous plaît visuellement avec la décoration d’intérieur.

Une étude menée par Les Échos en 2020 estime le marché de la décoration en France pèse environ 13 milliards d’euros. Un chiffre en augmentation de 3 à 6 points selon les années !

Numéro 2 : le parfum d’intérieur n’est pas en reste !

Les parfums d’intérieurs (ou marché de l’air care) ont également le vent en poupe. La croissance mondiale de ce marché est estimée à plus de 6,4% entre 2020 et 2021.

Concernant les bougies, le taux de croissance mondial annuel prévu est de 7,7 % entre 2021 et 2030.

Numéro 3 : être à l’aise ET stylé !

Le Homewear, ça vous dit quelque chose ?

Fin 2020, Dior lance la tendance en créant une collection home wear ” Dior Chez Moi “ pour exprimer ” l’art de s’habiller chez soi. La Maison réitère avec une nouvelle collection home wear fin 2021.

Pour la Saint Valentin, si la Maison française a décidé de revisiter ses classiques avec sa collection capsule Cupidon, c’est tout un ensemble de pièces dédiées à l’intérieur que la griffe française a dévoilées. Coussins, tasses, l’amour était partout et surtout habillait subtilement votre maison !

Si vous êtes plutôt spa à la maison, alors vous saurez trouver votre bonheur avec les peignoirs colorés de Versace. Pour un look plus confie-chic découvrez les pyjamas en soie Louis Vuitton, Fendi ou Dolce Gabanna.

Dior Homewear 2020
©Dior- Collection Homewear 2020

Et vous, pour quelle tendance luxe allez-vous craquer ?


Sources

Rejoignez-nous

1 Commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.